Le RGO de nos enfants et/ou les difficultés alimentaires


 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 RGO 'cf mm'

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
LunA*NessA - admin
Administratrice du forum
Administratrice du forum
avatar

Nombre de messages : 1867
Ville, pays : belgique
Date d'inscription : 01/12/2005

MessageSujet: RGO 'cf mm'   Jeu 1 Déc à 17:58

DEFINITION

Le RGO est un Reflux Gastro-Oesophagien, qui consiste en un renvoi acide du contenu de l'estomac dans l'oesophage, puis dans la bouche.
Il est:
- Externe si le contenu ressort: le bébé vomit
- Interne si le contenu ne ressort et reste dans la bouche du bébé.

Il se déclenche en géneral les premiers mois de la vie du bébé. Ce n'est pas une maladie, mais un état du nourrisson qui est rarement irrémédiable. Oui, un RGO s'améliore au fil du temps!



LES CAUSES



Il peut y avoir plusieurs raison à ce reflux:

- L'immaturité du système digestif. Le cardia, petit muscle entre l'oesophage et l'estomac ne fonctionne pas correctement (la plus fréquente chez nos bébés).
- Une hernie hiatale: C'est le passage permanent ou intermittent d'une portion de l'estomac à travers l'orifice oesophagien (ou hiatus) du diaphragme.
- Une vidange gastrique (lorsque l'estomac se vide dans l'intestin) trop lente, ce qui fait que l'estomac reste trop longtemps plein.
- Un oesophage trop court.
- Une intolérance aux Proteines de lait de vache (PLV), rendant la digestion difficile.



Les symptômes observés par les MM

- bébé tire la langue tout le temps.
- se tortille et pleure pendant et après le biberon ou la tétée
- se tortille et pleure systématique 2h après le biberon ou la tétée
- Peu de sommeil
- régurgitations (qu’elles soient externes ou restent dans l'œsophage et donc parfois invisibles) plusieurs heures après le biberon ou la tétée d’eau ou de lait caillé (parfois cela sent très fort l’acidité)
- rots inexistants ou 1 à 2h après le biberon
- voix enrouée
- bébé raide comme un piquet, se cambre
- Donne l’impression de mâcher quelque chose
- Parfois, a du mal ou refuse de s’alimenter
- Ne supporte pas la position allongée, et préfère le transat ou les bras (ou le porte bébé ou encore mieux : l’écharpe) pour ses siestes
- N'arrive pas à dormir dans son lit la majeure partie du temps. Il dort très longtemps sur maman ou papa mais pas dans son lit.
- Dort sur le côté avec la tête en extension.
- Donne des coups de tête brusques de gauche à droite.
- Sa cambre quand il pleure.
- Grossit bien, mais pas spectaculaire.
- tousse, graillonne, siffle...



LES CONSEQUENCES

Un RGO non traité aboutit parfois à une OESOPHAGITE, c'est à dire une inflammation de l'épithélium de l'oesophage par les remontées acides trop fréquentes. Cette inflammation provoque des douleurs aigües difficiles à supporter pour les bébés.



LES EXAMENS

Certains médecins préfèrent faire un diagnostic en fonction de leurs observations et de celles de la maman, alors que d'autres pratiquent des examens cliniques:

- La pH-métrie: C’est un examen qui consiste à mesurer l'acidité (le pH) du bas de l'œsophage, en continu pendant une durée qui peut aller de 3 à 24 heures. Après une courte anesthésie locale, le médecin introduit une sonde, munie d'un capteur d'acidité, par une narine jusqu'au bas de l'œsophage. Les données sont transmises à un boîtier électronique porté à la taille. En fin d’examen, les mesures enregistrées sont analysées par ordinateur.

- La fibroscopie: Son principe consiste à explorer la paroi interne (muqueuse) de la partie supérieure du tube digestif : oesophage, estomac et duodénum (toute première portion du petit intestin) à l'aide d'un endoscope (fibre optique) introduit par la bouche. On observe le trajet de la fibre sur un écran vidéo.

- Le TOGD ou transit gastroduodénal: Le transit oesogastroduodénal consiste à faire avaler au malade un liquide un peu épais, contenant de la baryte, produit opaque aux rayons X, pour visualiser, lors de la progression de ce liquide, l'œsophage, l'estomac et le duodénum. De nombreux clichés radiographiques sont effectués, permettant l'étude morphologique de ces organes.
Moins performant que la fibroscopie, cet examen reste toutefois très utile pour le diagnostic de la hernie hiatale : il s'agit de la remontée de la partie supérieure de l'estomac, à travers le diaphragme, jusque dans le thorax.

- Le test de l'intolérance aux PLV: Il existe un test qui se vend en pharmacie "Dialler*test" qui coute 21 Euros et qui permet de tester l'allergie grâce à un patch.



LES TRAITEMENTS

Attention, les traitements indiqués ici sont préscrits par des medecins, il est important de ne pas faire d'automédication. Le RGO doit être diagnostiqué. Il existe plusieurs catégories de médicaments:

- Les antisécrétoires: Leur rôle est d'empécher la sécretion d'acide dans l'estomac. Ils soulagent les douleurs de l'oesophagite. On les donne sous forme d'une prise journalière ou 4 fois par jour (tout dépend du médecin). On les trouve en France sous les noms suivants : Ranitidine, rani*plex, a*zantac, mo*pral ...(tous sous ordonnance)

Les anti H2: Antagonistes de l'histamine (ra*niplex, ranitidine, a*zantac)

Les antagonistes de l'histamine ou anti-H2 contribuent à réduire l'acidité gastrique en inhibant une substance chimique (un type d'histamine) qui stimule les cellules productrices d'acide. Par conséquent, une quantité moindre d'acide est produite dans l'estomac. Il faut les prendre 30 minutes avant les repas, de sorte que leur effet de pointe soit atteint après le repas, lorsque l'estomac produit activement de l'acide. Ils peuvent aussi être pris avant l'heure du coucher pour prévenir les symptômes de RGO qui surviennent la nuit. Les anti-H2 sont principalement utilisés pour le traitement des brûlures d'estomac dans le RGO non compliqué.

Inhibiteurs de la pompe à protons (IPP)
(Mo*pral, omé*prazol)

Les IPP constituent la classe de médicaments suppresseurs de l'acidité la plus récente et la plus puissante. On les utilise pour accélérer la guérison des ulcères de l'œsophage et de l'estomac et pour traiter les problèmes de RGO fréquent. Ils agissent en inhibant le mécanisme de sécrétion d'acide dans les cellules qui tapissent l'estomac, ce qui réduit la production d'acidité. Les IPP interrompent la production acide plus complètement et plus longtemps que ne le font les anti-H2. Ils procurent un soulagement des symptômes et la guérison dans la plupart des cas, y compris en présence de symptômes d'ulcère grave et d'atteinte œsophagienne. Les IPP sont les médicaments les plus efficaces pour le traitement du RGO fréquent.



- Les pansements gastriques: Leur rôle est de tapisser la paroi de l'estomac et de l'oesophage afin de soulager instantanément la douleur. Ils sont prescrits après chaque tétée ou biberon. On les trouve sous les noms suivants : Gav*iscon (vente libre), poly*silane (vente libre), Phospha*lugel (vente libre). Il a été constaté par de nombreuses MM que certains pansements gastriques (gavi*scon pour ne pas le citer) donnait des gaz aux bébés. Certaines MM le donnent donc avec parcimonie, uniquement lors des crises de douleur de bébé.

- Les antivomitifs et accélerateurs de vidange gastrique: comme leur nom l'indique ils limitent les contractions de l'estomac et accélerent la vidange de l'estomac dans l'intestin. On les trouve sous les noms suivants: Moti*lium, Peri*dys (sur ordonnance).

- Les épaississeurs de lait et laits épaissis: Ils épaississent le lait afin que le contenu de l'estomac soit moins liquide et donc plus difficile à remonter.
Conformes à la législation des aliments lactés diététiques (ALD) pour nourrisson, les laits anti-reflux ou pré-épaissis contiennent un agent épaississant :

Soit de la farine de caroube (Al*ma AR, Mi*lumel AR, Nu*trilon AR, Ga*llia AR) ;
Soit de l'amidon précuit de riz (En*famil AR) ;
Soit de l'amidon précuit de maïs (Gui*goz confort, Ni*dal AR, Mo*dilac AR).
On les trouve uniquement en pharmacie et en 1er et 2ème age.
Les formules contenant de l'amidon n'épaississent qu'au contact de l'acidité gastrique, alors que celles contenant de la farine de caroube épaississent une fois chauffées, dès la préparation du biberon.

On trouve aussi des épaississeurs de lait, à rajouter une fois le biberon chauffé, sous le nom de Gu*milk à la caroube ou de gelopectose.

Les laits épaissis à la caroube ont tendance à accélerer fortement le transit intestinal (compensant ainsi la constipation engendrée par certains pansements gastriques).

_________________
BB1 18/03/2005
*opéré du coeur*ex rgo externe*
11 mois : 7kg670 et 69 cm, il commence à pousser
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
RGO 'cf mm'
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le RGO de nos enfants et/ou les difficultés alimentaires :: @LE RGO AU QUOTIDIEN@ :: Explication médicale et trouvailles sur le net-
Sauter vers: